AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Jour 1460] Un Réveil Inhabituel

 :: RP - Arc 1 :: Centre - Parc Artificiel :: Uflora Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SHSL Cheffe d'Orchestre
Messages : 77
Date d'inscription : 23/10/2016
En écoutant les analyses froides de Yoru à propos des règles du jeu, dans ce nuage de pensées obscures, Umeka fut extrêmement intriguée. Avant qu’elle n’ait eu le temps d’y réfléchir davantage, et de façon un peu surprenante, c’est Feliciano qui intervint pour tempérer les choses : tout le monde n’était pas prêt à parler de ces choses absurdes. Mani eut alors une idée avec laquelle Umeka se trouva en accord. Ni une, ni deux, la jeune cheffe prit la décision pour le groupe.

… Très bien, suivons l’idée de Mani-san. L’amphithéâtre A devrait convenir pour notre réunion, il est au rez-de-chaussée. Nous nous donnons rendez-vous là-bas dans deux heures, le temps que tout le monde soit disponible.

Elle adressa un regard à Aoki en disant ça - car il allait être occupé à démonter la scène - comme pour lui dire “plus jamais” sans avoir à ouvrir la bouche. Elle ne l’avait jamais apprécié plus que cela, mais il aurait pu être tué à cause de son imprudence, et il aurait même pu mettre tout le groupe en danger.

Voyant ensuite que son apparent regain de fermeté la rendait décalée par rapport à quelques visages encore terrassés par le choc, Umeka décida de prendre la parole à nouveau. La situation avait beau être atroce, ils ne pouvaient tout simplement pas se permettre de se laisser submerger par Monokuma.

Si vous voulez réfléchir avant la réunion, faites-le. Si vous avez besoin de pleurer avec quelqu’un, je suis là pour vous. Je ne vous empêcherai pas de hurler votre rage non plus. Mais nous sommes des élèves de la Negaigoto Academy, et on ne nous a pas appris à perdre la face. Je veux voir tout le monde au meilleur de ses capacités pour la réunion de tout à l’heure. Je ne veux pas d’instrument discordant dans cet orchestre. Nous allons surmonter ça !

Umeka avait fait tous les efforts du monde pour cacher aux autres que la personne à qui ce discours était destiné, c’était d’abord elle-même. Elle était, plus que quiconque, prête à s’effondrer en larmes et en cris de désespoir, mais elle ne pouvait pas se le permettre : il fallait qu’elle soit forte.
Ven 13 Oct - 18:14
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SHSL Flow Légendaire
Messages : 32
Date d'inscription : 05/02/2017
Sérieux, mais qu'est-ce qui se passe dans ce trou ?
HÉ ! Qui a fait ça ? RÉPONDEZ ! MONTREZ-VOUS !
Vous croyez nous effrayer avec vos ours mal léchés ?
Levez ce rideau espèce de déséquilibré !
Tomita gesticulait et gueulait, complètement ignoré par ses coéquipiers.

Peu après, Monokuma fit son apparition et le rappeur comprit que le « diplôme » n’était qu’une invention.




L’annonce de l’absence des autres classes n’avait pas trop ébranlé Tomita.
Il n’aimait pas vraiment Hiro et Mie, et de toute façon, il s’en foutait, quoi !
C’est alors que la peluche déformée sortit une télécommande à antenne…
Et quand l’ours appuya sur un bouton, Mieko fut réduite en couenne.


Leur directrice avait beau être forte, aujourd’hui elle est morte.
Tomita ne l’aimait pas, mais qui mérite cela ?
Un collier ? Un bateau ? Des animatroniques ?
Cette mise en scène n’avait rien de féérique.
Et l’ambiance allait vite devenir électrique.

Barako s’élance en avant, retenue par Aoki.
Mais Tomita ne les a pas vu passer devant lui.
Une nature vengeresse en lui s’éveille.
Il se jette sur Monokuma : il va falloir qu’il paye.
Mais c’était sans compter le poing levé d’Aoki,
Qui en un instant, fit reprendre au rappeur ses esprits.
L’ultime rappeur se tient le bide. Leur nouveau directeur a une tête
Tellement laide qu’Aoki décide de lui faire sa fête.
Raito tacle, Aoki gémit.
Tobi pète un câble, Hibiki s’évanouit…
Mais alors que partout régne la confusion et la terreur.
L’un des élèves semble ne pas avoir peur…


« Les prochains jours risquent d’être intéressants ! »
Tobi devient fou. Le rappeur le ressent.

« Vous le sentez ? Ce désespoir qui vous rampe sous la peau ? C’est une sensation bien étrange, n’est-ce pas ? »

Il est ruiné. L’ultime acteur devient dingo. Ses frasques brisent la raison de Tomita.
L’acteur lève les mains au ciel : un geste purement pestilentiel.

« Mais je ne m’en fais pas pour vous ! »
« Ferme-la. Ou j’te pète les genoux. »
« Des gens aussi purs que vous ne peuvent être ternis par quelque chose d’aussi sale. »
« Ferme ta gueule ou je vais devenir brutal. »
« J’espère que nous pourrons tous vivre en harmonie ! »
« Ok. Là, c’est fini. »
Le taré s’éloigne du parc et se dirige vers sa piaule. Tomita le suit pour lui déboîter l’épaule.
Mer 18 Oct - 9:01
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyper Danganronpa RPG :: RP - Arc 1 :: Centre - Parc Artificiel :: Uflora-
Sauter vers: