AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aimé Cordelier ... A votre service [TERMINEE]

 :: Avant de débuter :: Présentations :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
SHSL Majordome
Messages : 9
Date d'inscription : 05/01/2017
mon avatarAimé Cordelier

Aimé Cordelier

D'un nez de majordome et qui morgue la faim

  • prénom(s)Aimé
  • nomCordelier
  • masculinmasculin
  • âge17 ans
  • date de naissance12 décembre
  • nationalitéfrançais
  • SHSLMajordome
  • groupe sanguinAB
  • statutétudiant
mon avatar

caractère

D'aucune personne que j'ai eu l'opportunité de rencontrer n'a pu me connaître en dehors des conditions de mon travail. Aussi je pense pouvoir m'avancer en stipulant que le qualificatif de « sérieux » est à même de me représenter au mieux. J'offre un personnalité stoïque et placide, très à même de travailler efficacement sans que l'ont remarque ma présence. Plus que discret, je suis un véritable courant d'air silencieux, ne faisant gré de mon grain de voix que si cela est nécessaire. Le travail et la satisfaction de la personne que je sers est pour moi une priorité absolue. Mais sans être un solitaire, bien que très indépendant, je sais tout aussi bien travailler en équipe avec d'autres domestiques, faisant tout pour être le plus agréable des majordomes auprès de mes chers collègues pratiquant le même digne métier qu'est le miens.

Si je devais creusé le propre de ma personnalité, en dehors de mes fonctions cela va sans dire... Je suis quelqu'un de plutôt timide et réservé. C'est pourquoi un tel métier que celui que je pratique est une véritable aubaine pour une personne comme moi. Cependant, je pense être quelqu'un à la discutions ouverte et agréable. J'aime à débattre sur de bien nombreux sujets très variés tout comme apprécier la présence d'un proche autour d'une bonne tasse de thé que j'aurais moi même infusé avec le plus grand des soins. Je suis une oreille attentive aux secrets et tracas d’autrui. Après tous, les majordomes sont bien souvent les premier confidents des personnes dont ils sont dévoués. C'est donc une qualité que j'ai élargi à mon cercle d'amis et proches.

Je m'énerve bien peu souvent et il n'est pas rare que l'on qualifie mon « impassibilité » à de la nonchalance. Mais il suffit de me voir à l’œuvre pour comprendre qu'il n'en est rien. Mais pour en revenir à notre sujet, me pousser dans mes derniers retranchements n'est pas choses aisée. J’exècre la violence, qu'elle soit physique ou verbale... Et les langage peu châtié on bien souvent tendance à m'irriter les oreilles. Vous l'aurez compris... Je n'ai pas mon pareil quand aux règles de savoir vivre, la courtoisie et la politesse. Père aime à plaisanter en certifiant que j'ai appris à dire « merci » avant même de savoir prononcer le mot « maman ». Cela me fait rire. Car, oui, je ne suis pas insensible à l'humour... Je ris juste silencieusement, c'est tout.

En dehors de mon métier pour lequel je voue une passion dévorante et dévouée, j'ai tout de même mes loisirs et mes pêchés mignons. A commencer par les sucreries. Oui... tout ce qui est sucré à tendance à me faire fondre et retenir toute mon attention. Je garde toujours des petits dragées à la fraise dans ma poche. Cela à tendance à me redonner un petit coup de fouet alors que certaines journées tirent sur la longueurs. Dans l’intimité il ne sera pas rare de me voir une sucette en bouche... Et oui … J'aime beaucoup sucer... … … les sucettes j'entends... Bien sûr. Allons.

Mais ce petit sous entendu me permet de rebondir sur un autre de mes petits plaisir... J'ai toujours un peu honte d'en parler mais... Puisque nous devons nous présenter, je me permet de me jeter à l'eau. J'aime... beaucoup les yaoi. Oui. J'en lis beaucoup... Et aussi des romans à l'eau de rose entre garçons. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que je suis moi même homosexuel. Mais du haut de mes dix sept ans et de part mon travail, vous devinerez que je n'ai nullement le temps de me préoccuper d'amourette dérisoire. Et puis... Pour un majordome ce ne serais pas correcte... Je suppose. D'ailleurs c'est souvent la raison pour laquelle je loue mes service aux demoiselles... Les hommes... Particulièrement dans mes goûts ont trop fâcheuse tendance à me distraire de mes fonctions. Ce qui est relativement fâcheux dans ces cas là si j'aspire à conserver mon titre de meilleur majordome. Mais bon … un petit coup d’œil discret de temps en temps sur le rebondissant arrière train d'un magnifique étalon n'a jamais fais de tord à personne... En tout cas pas à moi.

Il me semble que je m'égare un peu. Je n'ai pas tant l'habitude que d'étaler ma vie devant qui que ce soit. Bien qu'en intégrant cette académie je doive m'inscrire dans un caractère plus ouvert et avenant envers mes futures camarades de classes... C'est que je n'ai jamais mis les pieds dans un établissement scolaire de ma vie. Mon érudition c'est faite en privé, dans la demeure simple mais chaleureuse de Père et Mère, sous leur bons soins et le regards protecteur de professeurs fort lettrés. Mais c'est une expérience qui saura enrichir et assouvir ma curiosité naturelle et ma soif de connaissance, aspirant à faire de moi un meilleur majordome pour servir au mieux les personnes les plus importantes de notre planète. J'en suis plus que convaincu.
mon avatar

physique

Est il vraiment nécessaire que je me décrive physiquement. Vous savez... Cela est assez gênant. Il est difficile de dépeindre un portrait de sois suffisamment objectif. Si je venais à parler de moi en bien, je renverrais instantanément une image narcissique et … dans le cas contraire d'un jeune garçon désespéré qui ne peut pas se mirer sur la moindre surface réfléchissante... Voyez donc la position délicate dans laquelle vous m'impliquez...

Bon... Il semblerait que je ne puisse avoir la choix. Non, loin de moi l'idée de contester un ordre bien sûr. Quel Majordome serais je sinon ? Pour commencer... Je pense ne pas me tromper en certifiant être plutôt grand pour mon jeune homme. En effet, la dernière fois que je me suis mesuré, j'atteignais le mètre quatre-vingt-un. Et je ne pense pas avoir rétrécie depuis lors. Il faut dire que Père comme Mère sont relativement grand... et l’hérédité ne m'a point fait défaut. J'ai le visage plutôt fin, dessiner en triangle, les traits... plutôt doux je dirais ? Mes yeux gris et tombant ont cette affreuse tendance à me donner un air endormit et nonchalant. Mais je fait mes nuits, je puis vous l'assurer. J'aime … Juste beaucoup dormir quand mon emplois du temps me le permet c'est tout... Mes cheveux sot plutôt hirsutes et épais. Ils donnent l'impression d'être souvent en bataille...Dire qu'ils sont véritablement indomptable serait un pur euphémisme. Mais mes employés ne m'en ont jamais tenus rigueur cela dit. Sous prétexte que cela me donne un air plus fringant et moins formel plutôt rafraîchissant dans le milieu des domestiques. Certaines demoiselles me certifient même que cela me donne du charme... Moi ce que j'en dis... C'est que ça m'arrange plutôt.

Je suis constitution plutôt fine et élancé. Mon métier restant physique à rester debout des jours durant, j'ai conservé un physique sec, au torse sans réel relief. J'ai les hanches légèrement plus large que celles des autres jeunes hommes de mon âge. Hum ? Plaît il ? Comment ais je pu comparer ? Mais je me permet de vous souligner que je suis très observateur ! Comme je l'ai dit, mes hanches sont légèrement plus large sans compter ma croupe qui me creuse le bas du dos en arrondie la courbe de mes fess... Mais que diable me faites vous donc dire !!? M'en voilà tout gêné... Que j'en vienne à vanter mon digne arrière train n'est nullement digne d'un majordome de mon rang. Je vous prierais donc de faire abstraction totale de cette partie. … … Comment ça non ?

Continuons plutôt. J'ai les jambes élancées et bien faites tout comme mes bras en fait. Mes mains portent déjà l'usure du travail... sans qu'elle n'aient pour autant l'apparence de celles d'une personne d'un âge avancé mais... Il suffit d'observer mes main et leurs doigts interminables pour comprendre que je ne lésine pas à la tâche.

Je pense avoir décris l'essentiel … Hum ? … Un détail ? Mon style vestimentaire ? Oh et bien … il est plutôt rudimentaire et tout à fait adapté à mon travail. Discret, sobre, noir et élégant... Avec un faible pour les capelines courtes. Pour ce qui est des accessoires vous pouvez être amené à me voir avec des lunettes lorsque mes yeux fatiguent un peu. Notamment au réveil et le soir pour lire. Je pense que c'est tout... Comment ? … ma tenue de nuit ? Je vous en pris, vous n'allez tout de même pas me demander si j'urine assis tant que vous y êtes ? … Je dors avec un simple boxer. Est ce que cela vous suffit il ? Car je me sens défaillir de honte à rougir si facilement quand je suis gêné... Mon dieu...
mon avatar

histoire et compétences

Que je vous narre mon parcours... Et bien... je suppose que là aussi je n'ai aucune échappatoire possible. Bon... très bien. Je suis né un 12 Décembre d'un père et d'une mère tout deux domestiques chez une très riche famille française, les De La Gardière. Père et Mère, étant a leur service, gagnaient bien leurs vies et possèdent une petite maisonnée sur le domaine de la famille, quelque peu à l'écart. Il est vrais que je n'ai pas grandit comme tous les enfants de mon âge et j'en ais bien conscience. Ma destinée allait suivre celle de mes parents avant même que je ne naisse. Je serais majordome et j'allais être élevé pour ce métier.

De ce fait , et parce que mes parents sont devenu de véritable confidents des De La Gardière, je pus profiter des mêmes études que le riche cadet qui avait mon âge à quelques mois près, Théodule. Mais bien que « camarade » d'études, je ne me suis jamais rapproché plus que nécessaire de lui. Je connaissais ma place, celle que Père et Mère m'inculquèrent. La place d'un futur domestique, d'un futur majordome. Certains disent que ma vie, ainsi guidée est formatée est peu enviable... Comme si je n'avais jamais pu décidé. Mais je ne m'en suis jamais plains. Croyez vous seulement que si cette situation ne m'avait pas plut je n'aurais pas protesté. Rien n'a été contraint, rien ne fût une corvée pour moi. Aider une personne, être à son service... Se rendre important pour elle, presque en devenir dépendante de nous. Il y'a quelque chose qui me plaît et me satisfait pleinement. Cela comble mon cœur que de faire partit de leur quotidien... D'être celui qui porte la première tasse de thé à leur lit le matin, en ouvrant leur rideau sur un soleil radieux qui illumine le jardin interminable. Et puis, nous autres les domestiques, avons le privilège de voir ses gens d'exceptions d'une façon dont personne ne les voit. Au saut du lit, sans être apprêtés.. ce qu'ils sont réellement sans le moindre artifice.

Pris par cette fascination et la dévotion du métier qui allait être miens, il s’avérait que je développais des facilités indiscutables dans les fonction d'un employé de maison. Le ménage était minutieusement exécuté, avec rapidité et efficacité, repérant même des oublies ou des négligences d'employés bien plus âgés que moi. J'étais le plus ponctuel du monde. La sonnette avait elle à peine le temps de tinter que j'étais déjà présent, prêt à recevoir l'ordre que j'allais exécuté sans bronché, la petite courbette obligée bien sûre et sertie d'un discret «  Bien Monsieur » ou « Oui Madame ». J'entrepris également de m'affairer en cuisine et d'apprendre des mets raffinés. Sans être un cordon bleu, aucun de mes plats ne fût raté. Et si dans une grande maison comme celle des De La Gardière, il y' avait suffisamment de cuisiniers pour qu'il n'y eu jamais véritablement besoin de moi, je me sentait l'envie d'apprendre pour le jour où je devenais intendant d'une maison beaucoup plus restreinte avec bien moins de personnel. Bien sûr, je fût loin d'imaginer que cela n'arriverais pas. Je continuais mes études avec Théodule, apprenant également l'anglais mais aussi le japonais, cette riche famille ayant de la famille sur l'archipel.

Et dès mes quinze ans, non sans la fierté de mes parents, Madame Gisèle de La Gardière, me nomma à son service exclusif. Je ne devait servir qu'elle et ne répondre, en sa présence, qu'a ses ordres. A l'heure où je vous parle, j'en garde de très bon souvenir et de très beau cadeau. C'est une dame très généreuse et qui vous fait savoir lorsque le travail est bien fait. Comme pour mes parents, chaque année elle faisait venir un tailleur pour que ma tenue de travail soit toujours proprement ajustée. Parfois, j'étais autorisé à boire le thé avec elle... thé que j'avais préparé moi même avec le plus grand soin, ayant appris toutes les façon les plus raffinées de l'infusé, les mélanges de saveurs les plus savante pour ensoleillé sa journée lors de ce rituel si paisible.

Mais … l’événement auquel je fût loin de me douter... a l'âge de mes seize ans, l'année dernière... Ce fût le concours international du meilleur Majordome. Madame De La Gardière m'y inscrit. Et bien que j'ai l'âge requis, jamais un domestique aussi jeune que moi n'avait concouru à ce prestigieux événements. Le fait même d'y participer était une véritable reconnaissance dans ce métier. Mon Père eut l'occasion d'y participer une fois, plus jeune. Mais quelle ne fut pas sa fierté pour moi. Je m'en souviendrais toute ma vie durant. Ce concours est une véritable vitrine, les plus grands majordome des plus riches familles se mesure dans des épreuves d'adresses, à savoir le porté de plateau à thé, de culture et de préparations. Impassible et stoïque comme à mon habitude, ce concours n'était pour moi nul autre qu'un ordre de Madame que je devais exécuté à la perfection. Si ma participation intrigua tout le monde... C'est sans me vanter que je puis affirmé que je fit sensation. Je franchissais les étapes avec brio et modestie, obtenant le meilleur score dans la préparation d'un thé au mélange très complexe et raffiné... le meilleur depuis la création de ce concours. Et bien que je me sois surpassé … J'arrivais deuxième sur le podium, a 0,15 points d'écart avec le gagnant... Un espagnol... D'une beauté à couper le souffle. J'avais eu le malheur de concourir contre lui à l'épreuve du porté de plateau … Son magnifique déhanché lors de son porté impeccable m'a fait hésité dans mes pas pourtant assurés... Alors que je découvrais il y' a peu mes émois pour la gente masculine, il fallût que je tombe sur un concurrent pareil. Mais … a ma surprise, l'on parla bien plus de mon score pour mon très jeune âge que de la victoire de mon concurrent. Mon nom se répandit dans toutes la professions et de nombreux articles dans la presse mondaine me furent consacrés...

C'est un peu ainsi que vous avez connu mon parcours non ? J'héritais ainsi du titre SHSL Majordome aux yeux de tous. Pas que cela ne me fasse pas plaisir mais … Pour moi ce n'est pas suffisant... je peux faire bien mieux. Je souhaite servir les personnes les plus importantes du monde, les épauler dans leur quotidien, être une source de délégation en leur maison. Que lorsqu'ils rentrent d'une journée éreintante, ils n'aient qu'à ce détendre et mettre les pieds sous la table. Ainsi, c'est serein que le lendemain ils pourront être au mieux de leurs formes pour assurer leur fonction du mieux qu'ils puissent. C'est pourquoi, je suis plus que ravis d'accepter de faire partit de la prochaine promotion de la Negaigoto Academy... Pour devenir un bien meilleur majordome et mettre à dispositions mes services auprès des meilleurs d'entre nous en ce monde.

COMPETENCES :

- excelle dans la préparation du thé, quelqu'il soit.
- excelle dans l'entretient d'une maison, d'un lieu.
- excellente adresse ( porté de plateau notamment).
- excelle dans la connaissance des bonnes manières, règles de bonnes conduites et formules de politesses adaptées à une haute société.
- bon cuisinier

hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté

Yop ! J'suis connue sur internet sous le pseudonyme de My-ëVe, j'ai 25 ans et je fais pleins pleins de chose. Mais je suis avant tout chanteuse et ... c'est mon véritable métier depuis peu ! En effet, j'ai intégré la troupe d'un cabaret en tant que chanteuse cette année. Bref, le bonheur. Et sinon ben... j'adore le rp que je pratique depuis bientôt 10 ans. J'espère bien m'amuser ici car j'adore Danganronpa et son univers !
©linus pour Epicode
Jeu 5 Jan - 21:13
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Recteur du Centre
Messages : 39
Date d'inscription : 13/11/2016
Une histoire captivante, une fiche facile à lire... Alfred Pennyworth version ado. Attention cependant à l'orthographe. Tu as ma Première validation
Ven 6 Jan - 6:12
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://danganronparpg.forumactif.com
Directrice
Messages : 521
Date d'inscription : 30/09/2016
Hello Aimé ! Very Happy

C'est une très bonne fiche, l'histoire est vraiment superbe, développée et fluide, le tout est agréable à lire. Le personnage a une touche d'humour très appréciable dans son comportement avec les garçons, j'ai hâte de voir ce que ça donnera en rp !

Voici donc la deuxième validation ! Tu vas recevoir ta couleur, ton rang, et un message de Robot Staff dans les plus brefs délais. N'oublie pas de t'inscrire à l'arc 1 et de venir participer à la journée d'intégration. Very Happy
Ven 6 Jan - 14:42
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyper Danganronpa RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: